2010 Results: Slight Increase in Business Volumes and Improved Margins

Cliquez ici pour voir le communiqué multimédia en français.

CERGY, France 24 March 2011 /PRNewswire/ — Despite continuing economic uncertainty in 2010, SPIE’s business held up well, and profitability improved for the fifth year running. The Group broke new ground in all of its markets and saw organic growth resume in France (+ 2%).

  • Pro-forma 2010 turnover: €3.75 billion (+ 0.7%)
  • Order intake: €3.829 billion (+ 1.5%)
  • External growth: €79 million of turnover acquired
  • Operating profit on ordinary activities: €192.3 million (+ 5.4%)

With consolidated turnover up 0.7% year-on-year to €3.75 billion, annual business volume stabilised, underpinned by a balanced customer portfolio and good anticipation of sector trends, with growth in the healthcare and social housing sectors, sustained mobility in cities, demand for energy efficiency in services and manufacturing, the solar photovoltaic boom and the roll-out of broadband networks being just a few examples. In addition, SPIE further strengthened its excellent position in the energy markets.

Pro-forma operating profit on ordinary activities came to €192.3 million, a year-on-year increase of 5.4% in keeping with the company’s 2009 performance. This result reflects SPIE’s sustained efforts in the areas of customer relations, selectivity with regard to jobs and suppliers and rigorous contract management.

The Group successfully maintained a healthy level of external growth, with the acquisition of some ten companies in France and the Netherlands representing €79 million in additional turnover.

Lastly, SPIE generated substantial cash in 2010 and was able to increase its debt pay-down rate; in the space of a year its net debt-to-EBITDA ratio decreased from 3.2 to 2.4, a level usually associated with companies with no LBO history.

Strengthened by the LBO

Five years after SPIE’s takeover by PAI partners, the outcome is positive, turnover having increased by an average of 9% a year and operating profit on ordinary activities having doubled. The Group has generated €1.2 billion of cash, enabling it to acquire some 50 European companies. Furthermore, margins have improved considerably to the same level as those of SPIE’s strongest competitors.

2005 2006 2007 2008 2009 2010
Turnover (€m) 2,332 2,671 3,460 3,748 3,725 3,750
EBIT (€m) 76.8 96.9 137.5 172.9 182.5 192.3

The Group signed major mandatory and discretionary employee profit-sharing agreements with the social partners, with, for example, €19 million paid to French employees in 2010 in respect of the company’s 2009 results and at least the same amount expected to be paid in 2011 in respect of performance in 2010. In addition, it reached a unanimous agreement with the trade unions to improve employees’ social cover through better health benefits.

The Group’s workforce has grown from 23,000 to almost 29,000 in the space of five years, and includes an increasing proportion of skilled employees working in high-tech services.

A favourable outlook for 2011

One of SPIE's main goals is to strengthen its presence in northern Europe in the regional multitechnical services segment, where it plans to open new sites in the United Kingdom, Belgium and the Netherlands, and to establish a foothold in the Scandinavian markets.

Beyond Europe, the Group continues to grow its oil and gas services division, notably in Africa (Angola and Nigeria) and Asia (Thailand, Indonesia and China). In a market in need of additional capacity, SPIE intends in particular to step up staff training programmes and improve service quality and safety.

Lastly, the Group’s involvement in the green economy remains a keystone in its strategy, with a fifth of its businesses already linked to this sector in 2010. This figure should approach one-third in the coming years, underpinned by strategic partnerships with leading energy players and the development of innovative solutions in the area of energy – a key challenge for the future in view of the depletion of natural resources and increasing energy costs.

Preparing for the future

PAI partners acquired SPIE in July 2006. In conjunction with SPIE’s management, PAI partners will now proceed to plan the next stage in the development of the company and its shareholder structure

Olivier de Vregille, a PAI partner, commented: "Thanks to its knowledge of the sector, PAI partners spotted SPIE’s growth potential at a very early stage and deployed all its know-how as a professional shareholder to assist in its development. Revenue has increased by over 40% in five years and the workforce has grown from 23,000 to more than 28,000. SPIE now represents a fantastic growth platform and can embark on a new stage in its history. PAI partners will see to it that the interests and values of the company and its employees are at the heart of the review process that is starting today."

According to Gauthier Louette, SPIE’s Chairman and Chief Executive Officer, "PAI partners is a very active, ambitious shareholder that provides SPIE with a high-quality industrial approach. The company has written an important page in its history with PAI partners. Backed by thousands of shareholder employees, today SPIE has solid fundamentals and remarkable potential. Now one of Europe’s leading independent companies, the SPIE group is determined to build on this sound entrepreneurial base."

About SPIE

As the European leader in electrical and mechanical engineering and HVAC services, energy and communication systems, SPIE enhances the world around us and contributes to its development by helping local and regional authorities and companies design, build, operate and maintain greener, more energy-efficient facilities.

With 28,600 employees working from nearly 400 locations in 31 countries, in 2010 SPIE generated operating profit on ordinary activities of €192.3 million on turnover of €3.75 billion.

2010 Résultats: Un regain d’activité et une progression des marges

Click here to view this press release in English.

CERGY, France le 24 mars 2011 , Date /PRNewswire/ — Dans un environnement économique encore incertain en 2010, SPIE a bien résisté et améliore sa rentabilité pour la cinquième année consécutive. Le Groupe progresse ainsi sur l’ensemble de ses marchés et renoue en France avec la croissance organique : + 2 %.

  • Chiffre d’affaires 2010 pro forma : 3,75 milliards d’euros (+ 0,7 %)
  • Prise de commandes : 3 829 millions d’euros (+ 1,5 %)
  • Croissance externe : 79 millions d’euros de chiffre d’affaires acquis
  • Résultat opérationnel courant : 192,3 millions d’euros (+ 5,4 %)

Le chiffre d’affaires consolidé de 3,75 milliards d’euros, en hausse de 0,7 % par rapport à 2009, marque une stabilisation de l’activité annuelle, s’appuyant sur un portefeuille équilibré de clients et une bonne anticipation des tendances sectorielles : développement de la santé et du logement social, mobilité durable dans les villes, efficacité énergétique dans le tertiaire et l’industrie, essor du photovoltaïque, ou encore déploiement des réseaux haut débit. La très bonne position de SPIE sur les marchés de l’énergie s’est encore renforcée.

Le résultat opérationnel courant pro forma s’établit à 192,3 millions d’euros, en progression annuelle de 5,4 %, dans la lignée des performances de 2009. Ce résultat traduit l’effort constant en matière de qualité de la relation avec nos clients, de sélectivité dans le choix des affaires et des fournisseurs, et de gestion rigoureuse des contrats.

Le Groupe a pu maintenir un bon niveau de croissance externe, avec l’acquisition en France et aux Pays-Bas d’une dizaine de sociétés représentant 79 millions d’euros de chiffre d’affaires supplémentaire.

Une société plus forte depuis le lancement du LBO

Cinq ans après la reprise de SPIE par PAI partners, un bilan positif peut être dressé : en moyenne, l’activité a augmenté de 9 % par an et le résultat opérationnel courant a doublé. 1,2 milliard d’euros de trésorerie ont été générés permettant d’acquérir une cinquantaine de sociétés en Europe. Par ailleurs, la performance d’entreprise s’est nettement améliorée, rejoignant celle des meilleurs concurrents.

2005 2006 2007 2008 2009 2010
Evolution du CA (M€) 2,332 2,671 3,460 3,748 3,725 3,750
EBIT (M€) 76.8 96.9 137.5 172.9 182.5 192.3

D’importants accords de participation et d’intéressement ont été signés avec les partenaires sociaux - en France, par exemple, 20,1 millions d’euros ont été versés aux salariés en 2010 au titre des résultats de l’exercice 2009 et une somme au moins équivalente devrait être versée en 2011 au titre des résultats de l’exercice 2010 -. Par ailleurs, un accord unanime a été conclu avec les organisations syndicales pour améliorer la protection sociale des salariés en matière de frais de santé. En cinq ans, l’effectif est passé de 23 000 à près de 29 000 collaborateurs, avec une part croissante de métiers qualifiés pour des services de haute technicité.

Des perspectives favorables en 2011

Un objectif majeur pour SPIE est d’accentuer sa présence en Europe du nord, dans les services multitechniques régionaux : l’enjeu est de densifier ses implantations au Royaume-Uni, en Belgique, aux Pays-Bas et de se positionner sur les marchés de Scandinavie.

Hors d’Europe, le Groupe poursuit son développement dans les services aux opérateurs pétroliers et gaziers, notamment en Afrique (Angola, Nigeria) et en Asie (Thaïlande, Indonésie, Chine). Sur un marché qui doit augmenter ses capacités, SPIE entend valoriser tout particulièrement la formation des personnels, ainsi que la qualité et la sécurité des interventions.

Enfin, l’engagement dans l’économie verte reste un axe central de la stratégie : 20 % des activités sont d’ores et déjà concernés par ce secteur en 2010, et ce chiffre devrait atteindre 30 % dans les années à venir, s’appuyant sur des partenariats stratégiques avec des acteurs de l’énergie et le développement d’offres innovantes dans le domaine de la performance énergétique. Un défi crucial pour l’avenir, du fait de la raréfaction des ressources et du renchérissement des coûts de l’énergie.

Préparer l’avenir

PAI partners a fait l’acquisition de SPIE en juillet 2006 et a décidé, en concertation avec le management de SPIE, d’ouvrir la réflexion sur la prochaine phase de développement de l’entreprise et sur l’évolution de l’actionnariat.

Olivier de Vregille, associé de PAI partners a déclaré « Grâce à sa connaissance sectorielle, PAI partners a pu très tôt identifier le potentiel de développement de SPIE, puis a déployé tout son savoir-faire d’actionnaire professionnel pour en accompagner le développement. En cinq ans, le chiffre d’affaires a augmenté de plus de 40 % et le nombre de collaborateurs est passé de 23 000 à près de 29 000. SPIE est désormais une formidable plateforme de développement et peut entamer une nouvelle phase de son histoire. PAI partners veillera à ce que les intérêts et les valeurs de l’entreprise et de ses collaborateurs soient au cœur de la réflexion qui s’engage aujourd’hui ».

Gauthier Louette, président-directeur général de SPIE a déclaré « PAI partners est un actionnaire très actif et ambitieux et apporte à SPIE une approche industrielle de qualité. L’entreprise a écrit avec PAI partners une page importante de son histoire. Forte de ses milliers de salariés actionnaires, SPIE possède aujourd’hui des fondamentaux sains et un potentiel remarquable. Le Groupe, devenu l’un des premiers groupes indépendants en Europe, est déterminé à poursuivre cette belle histoire d’entrepreneurs ».

A propos de SPIE

Leader européen des services en génie électrique, climatique et mécanique, de l’énergie et des systèmes de communication, SPIE améliore la qualité du cadre de vie en accompagnant les collectivités et les entreprises dans la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance d’installations plus économes en énergie et plus respectueuses de l’environnement.

Avec près de 400 implantations dans 31 pays et 28 600 collaborateurs, SPIE a réalisé, en 2010, un chiffre d'affaires de 3,75 milliards d’euros et a généré un résultat opérationnel courant de 192,3 millions d’euros.